Créer un compte

  • Panier : (vide)

29,00 €

Chung Chang-Sup

Chung Chang-Sup

192 pages
22,5 x 30 cm
Livre relié, cartonné, dos carré collé, cousu
Textes : Chung Chang-Sup, Oh Kwang-Soo
Langues : anglais
Parution : 14 mars 2016
ISBN : 979-10-90490-98-7
Coédition Éditions Dilecta / Galerie Perrotin

Figure incontournable de la scène coréenne, Chung Chang-Sup travaillait en série, fixant sur la toile des mélanges de matériaux, apparentant initialement son travail à l’art informel et aux matiérismes occidentaux. Il a réalisé la plupart de ses toiles en utilisant le hanji, un papier coréen réalisé suivant un long processus de fabrication à partir de fibres de mûriers à papier, l’un des matériaux traditionnels de Corée.

Deux séries emblématiques de son travail sont ainsi analysées dans cet ouvrage. La série « Tak » – du nom du mûrier à papier –, réalisée dans les années 1980, et la série « Méditation », inaugurée dans les années 1990. Pour « Tak », le hanji sert de matériau intégré au support, mais aussi à former de délicates altérations à la surface, en réalisant des empreintes de ses froissures. « Méditation » renouvelle son travail de la surface à travers un ensemble de gestes maîtrisés qui lui permet d’ouvrir la peinture vers l’espace pur et monochrome du tableau, suivant le rythme même de l’acte méditatif.

La matière et ses altérations forment le tableau chez Chung Chang-Sup, elle sédimente le temps de création, selon le principe de modération ancré dans la philosophie coréenne. Le tableau est amené à sa forme ultime au terme d’un long processus de travail qui s’opère comme une méditation, car l’œuvre d’art, pour Chung Chang-Sup, doit être le résultat d’une osmose avec la nature.