Créer un compte

  • Panier : (vide)

20,00 €

Jagna Ciuchta

When you see me again, it won't be me

88 pages
16,5 x 22 cm
reliure Intégra
damien Airault, Florence Ostende
langues : français / anglais
parution : 2014
ISBN : 979-10-90490-30-7


Feuilleter le livre >


Les Éditions Dilecta publient la première monographie de l'artiste polonaise Jagna Ciuchta, qui retrace les étapes de son projet « When you see me again, it won't be me », exposé successivement à la Maison des arts Georges Pompidou à Cajarc, à la galerie AT à Poznan (Pologne), à PoinTDom et au BBB centre d'art à Toulouse.

Avec le projet « When you see me again, it won’t be me », Jagna Ciuchta renverse la définition du concept d’exposition. Pour elle, le processus de création, de montage et de démontage fait partie de l’œuvre. Au fil des différentes étapes de son projet, elle fait évoluer l’exposition qui revêt différentes formes. Les photographies de ce projet présentées dans le livre rappellent que les expositions, comme les œuvres, dépassent les frontières du lieu et du temps.

Véritable plongée dans l’univers de cette jeune artiste dont les premières interventions ont été amplement saluées, cet ouvrage est accompagné de textes de Damien Airault et Florence Ostende (commissaires d’exposition indépendants et critiques d’art).

En 2012-2013, la série de peintures A Landscape With a Large River, jusqu’ici inédite, poursuit « When you see me again, it won’t be me », formant ainsi l’ultime évolution du projet.

 

« Les séquences de When You See Me Again It Won't Be Me sont conçues pour disparaître, ne devenir que des souvenirs, jusqu’à la disparition, la dilution de l’objet au profit de son image. Par là aussi, l’œuvre se préserve de tout dispositif contraignant, de toute loi, et de tout drame.

Dans le détail, When You See Me Again It Won't Be Me peut être perçu comme une présentation complexe du vocabulaire de l’exposition. Le socle sert de point de départ. Démantibulé, il deviendra peinture, sculpture, estrade ou applique ; prêté, il offrira à un artiste invité les matériaux d’une nouvelle sculpture ; jusqu’à être transformé aujourd’hui en la simple présentation de son mode de stockage et de transport, en l’occurrence des morceaux de planches découpés en diverses formes rangées dans un carton, retour au parallélépipède d’origine, du socle à la boîte. »

Damien Airault, When You See Me Again It Won't Be Me.

 

Consulter la fiche de l'édition limitée >