Créer un compte

  • Panier : (vide)

32,00 €

Philippe Cognée

Philippe Cognée. Œuvres sur papier

192 pages
22 x 27,5 cm
Livre broché, tranches colorées
Texte (entretien) : Henry-Claude Cousseau, Guy Tosatto, Olivier Weil
Langue : français
Parution : 2015
ISBN : 979-10-90490-47-5

 

Feuilleter le livre >


Ce livre est une traversée, par des chemins peu fréquentés et pour la plupart peu connus, de l’œuvre de Philippe Cognée du début des années 1980 à aujourd’hui. Moins exposé que sa peinture, l’œuvre graphique de Cognée constitue une part importante de sa démarche artistique. Il compose un vaste territoire qui se déploie sur près de trente-cinq ans en une quinzaine de séries d’œuvres relevant de techniques très diverses. Cet ouvrage constitue la première présentation d’ensemble de ce travail.

Les œuvres reproduites, choisies par l’artiste, représentent un large échantillon de son œuvre sur papier, à l’exclusion des estampes. Elles sont classées dans un ordre chronologique pour donner à voir, outre le caractère sériel de leur production, le goût de l’expérimentation et la constante inventivité dont elles témoignent et qui confèrent sa cohérence à cet ensemble.

 

C’est en 1981, alors qu’il était conservateur du musée des Sables-d’Olonne, que Philippe Cognée est venu spontanément montrer son travail à Henry-Claude Cousseau. Une complicité amicale a immédiatement vu le jour entre eux, et s’est poursuivie, en 1988, avec une exposition monographique spectaculaire dans le grand patio du musée des Beaux-Arts de Nantes qu’il dirigeait alors. Leur dialogue a pris une autre forme, en 2005, quand Philippe Cognée a été nommé professeur de peinture et chef d’atelier à l’École nationale supérieure des beaux-arts, dont Henry- Claude Cousseau était le directeur. C’est de ce long échange, jamais interrompu, toujours nourri, qu’est né le texte qui accompagnait la monographie publiée par la Galerie Daniel Templon en 2009.


Historien de l’art et conservateur du patrimoine, Guy Tosatto a été directeur du Musée départemental de Rochechouart (1985–1991), de Carré d’Art – musée d’Art contemporain de Nîmes (1991–2000), du musée des Beaux- Arts de Nantes (2001–2002). Il est le directeur du Musée de Grenoble depuis 2002. Dans ses différents postes, il a organisé de nombreuses expositions consacrées à des artistes contemporains ( S. Balkenhol, P. Faigenbaum, B. Frize, W. Laib, G. Penone, S. Polke, G. Richter, T. Schütte…). Au Musée de Grenoble, il a présenté en 2012 une grande exposition de Philippe Cognée rassemblant près de 80 peintures et une vingtaine de dessins. Parallèlement, le musée a publié une importante monographie consacrée à l’artiste et acquis une de ses œuvres majeures, Carcasses (2003), composées de 36 tableaux.


Olivier Weil est médecin et collectionneur. Une relation d’amitié de plus de quinze ans le lie à Philippe Cognée, qui lui a permis d’être aux premières loges de sa création pendant toute cette période. En 2003, il a publié une monographie de l’artiste, Bilbao, aux Éditions Joca Seria. Il a par ailleurs contribué à la notice de l’exposition de Philippe Cognée organisée par le Musée d’Angers en 2005 et écrit le texte du catalogue qui accompagnait l’exposition de dessins de l’artiste qui s’est tenue à l’École nationale supérieure des beaux-arts en 2013.