Créer un compte

  • Panier : (vide)

20,00 €

Laure Prouvost

We Will Go Far / A Way to Leak, Lick, Leek

184 pages
11,5 x  19 cm
Livre broché, cousu, sous jaquette 
Coédition Éditions Dilecta / musée d'Art contemporain de Rochechouart / Fahrenheit by FLAX 
Textes de Laure Prouvost, Joan Didion, Mehdi Meklat, Badroudine Saïd Abdallah, Martha Kirszenbaum, Annabelle Ténèze

Langues : français / anglais
Parution : 2016
ISBN : 978-2-37372-014-3


Née en 1978 à Lille, Laure Prouvost vit et travaille entre Londres et Anvers. Diplômée du Central Saint Martins College of Art and Design de Londres, elle mêle dans sa pratique artistique le dessin, le collage, la sculpture, l’installation et la vidéo, pour explorer les richesses de la narration. À l’origine d’une œuvre protéiforme et mondialement reconnue, elle remporte en 2011 le Max Mara Art Prize Women et le prix Turner en 2013.

L’œuvre de Laure Prouvost fait se croiser plusieurs histoires, qui se répondent, s’entrechoquent, et la fiction embrasse alors la réalité. Sous la forme d’installations immersives, elle réunit différents médiums pour développer une fable qui interpelle directement le visiteur.

Non sans humour, le travail de Laure Prouvost joue avec le langage et les codes de notre société, en particulier ceux qui guident l’adolescence. L’instabilité de ce passage de l’enfance à l’âge adulte est au cœur de la réflexion qu’a menée l’artiste au musée départemental d’Art contemporain de Rochechouart en 2015. L’exposition « We Will Go Far » révèle son intérêt pour l’exploration, les rêves d’ailleurs, les pistes mystérieuses. Pensée comme un contre-point, l’exposition « A Way to Leak, Lick, Leek » à la Flax Foundation, à Los Angeles, interroge les mêmes dimensions. L’ouvrage se compose comme un carnet de voyages, au sein duquel se rencontrent les thématiques explorées à Rochechouart et Los Angeles.

Deux parties, l’une nourrie de l’exposition française, l’autre de l’exposition américaine, sont séparées par une série de photographies, d’installations, de captures de ses films. À rebours du catalogue classique, le propos tente de dessiner une narration, vécue du point de vue de l’adolescence. En lien avec les thématiques explorées par Laure Prouvost, l’œil se déplace dans l’ouvrage et l’invitation au voyage se retrouve dans des notes manuscrites de Laure Prouvost, insérées çà et là dans les pages. Ce livre révèle la façon dont les films immersifs, les installations, les dessins et les tapisseries de Laure Prouvost, mêlant représentation du désir, onirisme et description fantasmée de la nature, mettent en péril notre relation au langage et à la compréhension à travers l’intrication de narrations complexes et de moments surréalistes qui nourrissent son approche, inhabituelle, des conventions du cinéma et de l’image. Il est enrichi de textes des commissaires, Annabelle Ténèze et Martha Kirszenbaum, ainsi que d’essais de l’écrivaine américaine Joan Didion (inédit en français) et des auteurs français Mehdi Meklat et Badroudine Saïd Abdallah.

Il existe une édition limitée pour ce livre, constituée d'une gravure de l'artiste.

Consulter la fiche de l'édition limitée >