Créer un compte

  • Panier : (vide)

28,00 €

Xavier  Veilhan

Xavier Veilhan. Films et performances. 2002-2017

Livre cartonné cousu
Jaquette française à 2 rabats
Fil de couleur
17 × 24 cm
128 pages

Entretien avec Xavier Veilhan et Timothée ChaillouTextes : Arnauld Pierre, Yves-Noël Genod, Claude Lévêque, Charles Aubin, Laetitia Masson

Langue : français et anglais
Parution : novembre 2017
ISBN : 978-2-37372-000-6
Prix : 28 euros 


Figure majeure de la scène artistique française, Xavier Veilhan (né en 1963) vit et travaille
à Paris. Son oeuvre est le résultat d’une pratique plurielle, entre sculpture, peinture, environnement, spectacle, vidéo et photographie. Il a fait l’objet de nombreuses
expositions personnelles, en France au musée d’Art moderne de la ville de Paris (1994), au Centre Pompidou (2004) ou encore au château de Versailles (2009) ; mais aussi à 
l’international : Hong Kong, Séoul, Barcelone, New-York, Londres, Los Angeles, entre autres. En 2017, Xavier Veilhan représente la France à la Biennale de Venise avec Studio Veneziaun dispositif immersif dans lequel viennent travailler des musiciens du monde entier pendant sept mois.

À travers un entretien avec l’artiste, des textes critiques mais aussi une sélection d’essais de différents acteurs du spectacle vivant, de philosophes ou de poètes, l’ouvrage aborde deux pendants de la production de Xavier Veilhan, le film et la performance : deux pratiques à la fois distinctes et complémentaires, qui interrogent à leur manière le lieu et le rapport à l’image.

De son premier Film du Japon (2002) à Mutant Stage 8 réalisé en 2017 pour
Lafayette Anticipations, Xavier Veilhan conçoit ses films comme une addition d’étapes, de gestes et de faits : un cinéma de situation, sans réelle narration linéaire. À l’instar de ses films, les performances de Xavier Veilhan se lisent en relation directe avec sa pratique formelle.
Boucle et Ville nouvelle (2006), deux performances jouées à l’occasion de la cinquième édition de Nuit Blanche (Paris), rappellent le lien étroit qui lie l’oeuvre et son contexte. Ailleurs, la performance vient souligner le propos d’une exposition (Performance aérienne, 2012) ou la compléter, comme à Los Angeles (2012), où la Case Study House n°21 sert de pilier à l’élaboration d’une dialectique entre architecture et sculpture. Dans l’ensemble de ses oeuvres filmiques et scéniques, un rôle central est accordé à la musique. Elle y est presque mise en scène, au point de devenir un personnage à part entière.